newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français

Aucun article

Valider le panier



andesina

Joy Hasselmark, d’origine Péruvienne et Suédoise, a grandit entre Paris et Londres. attachée à ses origines et sensible à l’idée de transmission, elle vient de créer ANDESINA, un concept-store qui mets en lumière le savoir-faire et le design d’Amérique Latine... rencontre.


 
 

Sac CHILA BAGS sur Andesina.com

Joy, Raconte-nous qui tu es !
quel a été ton parcours avant ANDESINA ?

J’ai 30 ans et je suis née à Lima, d’un père suédois et d’une mère péruvienne. J’ai grandi à Paris et après mes études en Ecole de Commerce, je suis partie vivre à Londres pour mon stage de fin d’études. J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour cette ville où suis restée près de 8 ans.
J’ai multiplié les expériences professionnelles notamment chez Parfums Christian Dior, Helmut Lang, ou encore matchesfashion.com. J’ai également fait une spécialisation en Fashion Brand Management à l’Istituto Marangoni.
Je me suis beaucoup cherchée professionnellement mais j’ai toujours su au fond de moi que je voulais faire carrière dans l’univers de la mode et monter ma propre boite. Mais tout ça ne s’improvise pas, il a donc fallu que j’acquiers de l’expérience avant de me lancer.
J’ai la chance d’avoir un parcours qui m’aide tous les jours dans ce que je fais aujourd’hui – chacune de mes expériences professionnelles m’a façonné et m’a donné les outils dont j’ai besoin au quotidien pour mener à bien mon projet.

Comment est née l’idée de créer Andesina ?

Bien que je sois issue de deux cultures différentes, je suis particulièrement attachée à mes origines latines. Cette sensibilité m’a été transmise par ma mère tout comme ma passion pour la mode et le design. A travers mes nombreux voyages et rencontres, j’ai cultivé un véritable goût pour la multi-culturalité, l’artisanat ancestral, le respect des traditions, la qualité des matières et des techniques de fabrication. Rapidement, l’idée de partager les richesses de mon continent d’origine est apparue comme une évidence.
Mon objectif : sensibiliser le monde aux créations de nouveaux designers Latino-Américains et leurs visions de la mode.
C’est ainsi qu’Andesina est né il y a un an, un concept-store qui rend hommage au savoir-faire et au design d’Amérique Latine. 


Quel est ton créateur favori ?

La créatrice colombienne Johanna Ortiz, je rêve d’avoir un jour ses collections chez Andesina !

 Chapeau YOSUZI + Gilet sur Andesina.com

Chapeau YOSUZI + Gilet sur Andesina.com
 Plaid GIULIANA TESTINO sur Andesina.com

Chapeau YOSUZI + Gilet sur Andesina.com

Tunique ESCUDO sur Andesina.com
 Tunique ESCUDO sur Andesina.com

Tunique ESCUDO + Chapeau YOSUZI sur Andesina.com

Boucles d'oreilles PAOLAQ + Pochette KA'IMIMA sur Andesina.com
 Pochette MECHE CORREA sur Andesina.com

Bijoux PAOLAQ sur Andesina.com
 Poncho ESCUDO + Pantalon AYNI sur Andesina.com

A quoi ressemble ta journée « type » ?

Je n’ai pas vraiment de journée type – la vie d’entrepreneur est pleine d’imprévus et je fais tellement de choses différentes qu’aucune journée ne se ressemble. Depuis peu nous avons un petit bureau/showroom Andesina, ce qui m’aide beaucoup à structurer mes journées et avoir un rythme de travail « normal ». Avant je travaillais de chez moi mais le fait d’avoir un espace dédié à Andesina m’a permis de beaucoup mieux m’organiser. Et puis, l’équipe s’agrandit, nous commençons donc à avoir une « vraie » vie de bureau. Andesina occupe une place très importante dans ma vie, c’est un peu mon petit bébé mais il est vital pour moi de trouver un équilibre entre mon travail et ma vie personnelle. Je garde toujours un peu de temps dans mes journées pour faire du sport, prendre soin de moi et passer du temps avec ma famille et mes amis. 


Une anecdote de ta vie d’entrepreneuse ?

Lors d’un de mes voyages au Pérou je suis partie à la rencontre d’une communauté d’artisans près de Cusco, dans la Vallée Sacrée, et une famille d’artisans m’a gentiment invitée à diner chez eux. Chose que j’ai bien évidemment accepté, j’adore découvrir comment vivent les locaux d’autant plus que leur accueil était tellement chaleureux.
Dans la région le cochon d’inde est le plat traditionnel (cuisiné de mille façons différentes) mais comme ce sont des petits animaux, les familles les élèvent chez eux comme des animaux domestiques. Au moment du diner ils en attrapent un et le tuent sous mes yeux pour le cuire en barbecue dans le jardin et quelques minutes plus tard l’animal se retrouve dans mon assiette. Il faut savoir que c’est un grand honneur pour eux de sacrifier un de leurs animaux pour un invité. Je dois avouer que ça n’a pas été facile moi qui avait un cochon d’inde étant petite mais par respect et en voyant leur sourire tellement fiers de me présenter cet animal, je ne pouvais pas refuser.


Tes projets à venir avec Andesina?

Nous venons de lancer le e-shop ce qui est un grand pas dans la vie d’Andesina, mais continuerons d’ouvrir des pop-up stores de manière ponctuelle afin de rencontrer notre clientèle et présenter nos nouvelles collections. Nous avons un projet très excitant qui se dessine à la rentrée pendant la Fashion-Week de Paris.
Je ne peux pas trop en dire pour le moment mais nous sommes impatientes ! Il y aura ensuite un pop-up à Londres en octobre et un autre à Saint-Moritz en février…
Andesina est un concept avant tout international et nomade d’où l’idée de le faire voyager dans différentes villes du monde.

 Bague PAOLAQ sur Andesina.com

Minaudière MECHE CORREA sur Andesina.com

Chapeau YOSUZI + Maillot JUAN DE DIOS sur Andesina.com
 Boucles d'oreilles PAOLAQ + Sac BALLEN PELLETTIERE sur Andesina.com

Sac BALLEN PELLETTIERE sur Andesina.com
 

Sac BALLEN PELLETTIERE sur Andesina.com

Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires & Paypal

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter