newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français

Aucun article

Valider le panier



capucHes à mémé

CAPUCHES À MÉMÉ c'est le concept génial de Juliette babelot, directrice artistique inventive, insipirée par sa grand mère gisèle.. portrait d'une entrepreneuse en herbe.


 




RACONTE NOUS QUI TU ES, QUEL A ÉTÉ TON PARCOURS AVANT CAPUCHES À MÉMÉ?

Je suis directrice artistique dans la communication visuelle. Je crée des images qui racontent des histoires, avec de la photo comme de la typographie.
J’ai été très jeune passionnée par l’art d’exprimer visuellement une idée, une émotion, un ressenti, accompagnés de mots justes, évidemment.

Après avoir terminé mes études (7 ans d’arts appliqués – BAC STI Arts Appliqués, BTS communication Visuelle et Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués à l’Ecole Estienne) j’ai quitté Paris pour Londres, où j’ai travaillé dans l’Edition Photo (CondeNast, Le Book) puis le retail (Rubicon) où je fus directrice artistique d’une grande chaîne de vêtements pour femmes.
Cinq années inspirantes, variées, beaucoup de rencontres, une ouverture créative extraordinaire.
Je suis ensuite revenue en France et travaille en freelance depuis des années en tant que directrice artistique / graphiste, dans l’évènementiel, pour la mode comme pour l’institutionnel et la culture.
J’ai occupé le poste de Directrice Artistique du magazine A Nous Paris pendant 5 ans, et ce dénicheur de tendances a aiguisé ma curiosité, mon esprit critique et mon radar à bonnes idées.
Ce brassage d’énergies créatives savamment sélectionnées par Carine Chenaux au papier et Alizée Szwarc au Web, accompagnées de leurs brillantes équipes, m'a donné des ailes et l'envie de me lancer à mon tour! Après l'observation et l'analyse, l'action!

COMMENT EST NÉE L’IDÉE DE CRÉER CAPUCHES À MÉMÉ ?

Ma grand-mère déménageait en maison de retraite et j’aidais mon père à vider son appartement.
J’ouvre un tiroir et y découvre moultes capuches en plastiques. Instantanément cela agit sur moi comme une madeleine de Proust, je revois les balades sous la pluie à Chambéry avec elle, en ville comme en montagne, elle n’hésitait pas, aux premières gouttes tombées, à s’accoutrer de cette capuche, et moi avec, les Saint-Genix de la boulangerie d’à côté, les parties de crapettes.

Je demande à ma grand-mère ce qu’elle fait avec ce stock. Elle m’explique que ce n’est pas si simple à trouver et tellement pratique qu’elle en achète à chaque fois qu’elle en trouve.
Je me dis mais ce truc est génial, mais vraiment très moche.
J’émets l’idée de garder le concept de la capuche de pluie de poche mais d’en faire qq chose de joli : elle me dit « avec toi ma chérie, tout peut être joli ». 
Je lui ai tapé dans la main et promis de sortir un jour, de jolies capuches à mémé.

 


 

QUELLE EST TA PIÈCE FAVORITE?     

Capuche Mix’n Match Black’n Wax #Oeil.
Je suis absolument fan de ce motif, j’aurais aimé l’utiliser pour un modèle full wax, malheureusement je n’avais pas assez de tissu disponible, et comme le Wax ne se commande pas mais se déniche, on est pas toujours maître.

 

A QUOI RESSEMBLE TA JOURNéE « TYPE » ? 

Honnêtement il n’y a pas de journée type!  
Chaque jour est totalement différent. Une journée peut-être dédiée au suivi de production, une autre au dénichage du Wax coup de cœur pour la prochaine série, ou passer la journée à l’atelier pour vérifier que tous les petits détails qui feront la différence sont bien respectés par les couturières..
Une autre à la compta ou à l’inspiration en me baladant dans Paris avec mon appareil photo, une autre à réfléchir à la direction artistique du prochain shooting, son casting, son stylisme, son repérage, monter son équipe, une autre à la prise de vue, une autre à denicher des partenariats avec les créateurs de mes rêves…
En réalité c’est plutôt une autre seconde qu’une autre journée, il faut penser à tout, tout le temps, tout seul.

Chaque jour est différent et c’est vraiment important d’être en forme, concentrée et organisée, sinon on s’emmêle vite les pinceaux.

UNE ANECDOTE RIGOLOTE DE TA VIE D’ENTREPRENEUSE?

A peu près à chaque fois qu’un banquier ou autre administratif vient me chercher dans la salle d’attente pour la première fois : Mademoiselle Babelot des CA … PU.. CHES à Mémé ? Yeux écarquillés, sourcils interrogés..
Pour sûr le nom ne passe pas inaperçu, et je ne vous parle pas des « vraiment sympa Juliette ton projet des capotes, des cagoules ou des capsules à Mémé ».
 

UN CONSEIL POUR CEUX OU CELLES QUI VOUDRAIENT SE LANCER DANS LA CRÉATION D’UNE MARQUE? 

Mettez-vous au yoga ! Patience, travail, sourire.
Soyiez sûr d’avoir assez mûri les choses pour prendre bonnes comme mauvaises nouvelles avec zénitude et croyez en vous, personne d’autre ne le fera aussi bien !


TES PROJETS À VENIR AVEC CAPUCHES À MÉMÉ?

Je vais garder encore quelques petits secrets mais de sympathiques collaborations sont en cours de réalisation !



 




 

Photo David Paige
 


Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires & Paypal

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter