newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français


curcumabox

Cindy est une jeune entrepreneuse de 35 ans, qui a décidé de reprendre sa vie, son corps et son esprit en main à l'annonce de son cancer, et qui partage son experience aujourd'hui au travers de CURCUMABOX. rencontre.


 

QUI ES-TU? QUEL A ÉTÉ TON PARCOURS AVANT L’AVENTURE CURCUMABOX?


Je suis Cindy, 35 ans, en couple depuis 13 ans et maman d'une petite fille de 5 ans.
Il y a bientôt 5 ans, on m'a diagnostiqué un cancer du sein.
J'étais alors jeune maman et le sol s'est dérobé sous mes pieds.
Ascenseur émotionnel incroyable entre la joie de la maternité et la peur d'abandonner l'enfant que l'on vient de mettre au monde. Grosse ambiance.



COMMENT EST NÉe L'IDÉE DE CRÉER CURCUMABOX ?


Pendant les traitements, moins on m'en disait et mieux je me portais. Je ne voulais rien savoir d'un quelconque stade de la maladie ou autres joyeusetés du genre. J'ai quand même perdu 10kg en 10 jours à l'annonce du cancer, j'étais complètement pétrifiée et incapable d'agir. J'étais obnubilée par ma fille et l'angoisse de la laisser.. Mais petit à petit j'ai commencé à sortir la tête de l'eau.

La rencontre avec une naturopathe et de nombreuses lectures sur la santé m'ont fait prendre conscience que je n'étais pas simplement l'hôte passive de ma maladie mais que j'avais toutes les clés en main pour agir. Cette prise de conscience m'a libéré d'un poids énorme et m'a surtout redonné espoir.
J'étais décidée à mettre à profit toutes ces nouvelles connaissances et à reprendre ma santé en main.
A partir de cet instant, l'idée Curcumabox a commencé à germer.
Je voyais tous les bienfaits de cette remise en question au jour le jour et je ne pouvais pas garder tout ça pour moi.
J'ai alors commencé à écrire sur le blog. J'ai entamé une formation de naturopathe.
Puis j'ai lancé les box. Tout s'est fait assez naturellement au final, sans aucune pression.



AVAIS-TU DÉJÀ EU L'ENVIE D'ENTREPRENDRE ?


Pas particulièrement. J'étais à ce moment là modéliste chez Ba&sh, je travaillais dans une super ambiance, avec des collègues qui sont devenus des amis, et j'y étais parfaitement bien! L'entreprenariat est toujours attrayant vu de l'extérieur, ça sent la liberté et la créativité à plein nez, mais j'en connaissais aussi les difficultés « administratives ». Beaucoup moins attrayantes pour le coup.
Mais en vrai, je n'ai jamais eu peur de me lancer dans de nouvelles aventures. Je me suis reconvertie au modélisme à 28 ans et par passion. Je suis sortie diplômée d'honneur de l'école parce que je faisais quelque chose qui me plaisait. Je m'en suis toujours sortie à l'école et dans mes études mais jusque là sans réelles motivations. La passion ça change tout, ça vous donne des ailes.
Et aujourd'hui c'est le corps et la santé qui me passionnent. Il fallait en passer par la case « administrative » de l'entreprenariat pour aller au bout du projet, et j'y suis allée encore une fois les yeux fermés, portée par ma motivation (et le soutien inébranlable de mon mec car, me serais-je lancée sans lui ? Je ne sais pas).


TA JOURNÉE TYPE ?


Je n'ai pas de journée type.. La liberté de l'entreprenariat !
Mais en gros, je commence la semaine en faisait des kilos de curcunola et en espérant avoir assez de stock jusqu'à la semaine suivante, mais ça n'est jamais le cas ! La cadence augmente drôlement et c'est très positif mais il faut suivre.
Ensuite j'essaie, même si j'ai du mal en ce moment, de me dégager du temps pour écrire mes prochains livrets, développer de nouvelles recettes, gérer les envois, répondre aux mails, gérer les stocks....
Puis en parallèle je me rends toujours chez Ba&sh et Idano quelques heures par semaine pour faire du mannequinat cabine. J'essaie le fiting des vêtements. Avant c'est moi qui épinglait sur le mannequin et maintenant ce sont mes collègues qui m'épinglent ! C'est une rentrée financière importante pour moi, surtout en plein lancement d'entreprise.
Ça m'assure une liberté financière.
Et puis je m'occupe de ma fille. J'ai aussi fait tout ça pour avoir du temps à lui consacrer.
Le mercredi après midi lui est dédié. J'essaie de m'y tenir même si les messages affluent sur Instagram et qu'il est toujours tentant d'y répondre !  «Maman, lâche ton téléphone », et oui, ça m'aide à décrocher.

 

Curcumabox, Curcunola salé, Savon Gaiia, Livret Healthy Curcumabox


 

Ma recette du Velouté de potimarron au curcuma dans 95°, le magazine de la cuisine à la vapeur


 

AS-TU RENCONTRÉ DES OBSTACLES À LA CRÉATION DE TON PROJET ?


Les obstacles du type chômeuse, cancéreuse et entrepreneuse tu veux dire ? Ah ah, un peu!
Mais j'ai fait une campagne de crowdfunding qui m'a bien aidée et je n'ai pas eu besoin de faire appel à une banque pour me prêter de l'argent. Et heureusement car je n'avais pas vraiment le profil idéal.


UNE ANECDOTE RIGOLOTE ?


Oh il y en a pas mal :) La dernière en date : j'ai fait un cours de hula hoop organisé par Idano pour le lancement de leur capsule sport. Et j'ai forcément fait des stories avec des déhanchés très approximatifs et du tournage de cerceau autour du cou qui m'ont valu l'hilarité de ma fille et le dépitement de mon mec... T'as vraiment posté ça ? Aha un ange passe...
Mes stories me montrent vraiment telle que je suis, c'est quand même plus sympa qu'une duck face non ? 


TON PLUS BEAU SOUVENIR ?


Les messages que je reçois chaque jour et qui me boostent.
Les gens qui apprécient ma démarche car elle les aide à se motiver, entreprendre, aller de l'avant, changer de vie, changer leurs habitudes, reprendre leur santé en main, ne pas perdre espoir !
C'est un projet de partage d'expérience avant tout.
Je ne suis pas la première à faire des box ou à sortir des granolas (même s'ils sont délicieux aha) mais mon projet repose sur mon histoire et c'est une histoire de résilience.
Je pense que c'est ce point précis qui parle au plus grand nombre. On a tous à un moment de notre vie des difficultés à gérer. Alors qu'est-ce qu'on en fait ? On les laisse nous écraser ? Ou on va de l'avant ? 

 




Un conseil à ceux ou celles qui voudraient se lancer ?


La passion bien sur !
Entreprendre c'est un peu le terme à la mode mais est-ce que ça a un réel intérêt si c'est juste pour suivre une tendance ?
C'est un peu comme le glutenfree, aha, est-ce qu'il faut suivre la tendance ou constater les réels bienfaits sur sa personne ? 
C'est vous qui allez porter le projet alors autant qu'il soit à votre image.
Aujourd'hui je n'ai aucun mal à parler de curcumabox avec conviction car c'est un morceau de moi-même.
Et je ne sais plus qui porte l'autre, si c'est lui ou moi.


Tes projets à venir ?


Il y en a plein, si j'arrive à me dégager un peu de la production du curcunola.
La recherche d'un labo pour créer de nouvelles recettes de granolas déjà et assurer la production existante, la mise en place d'ateliers de cuisine, la sortie de deux nouvelles box dont une pour enfant avec un livret illustré...

Je bouillonne d'idées et d'envies !
Mais je n'ai que deux bras et 24h par jour, comme tout le monde.
Et je ne sacrifierais ni mon sommeil ni ma santé retrouvée, sinon, tout ça ne serait plus très cohérent non ?

 
 Couronne de fleurs séchées Marjolaine et Romarin

Ma recette du cake matcha /chocolat noir à la vapeur douce à lire ici

Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires & Paypal

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter