newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français

GERMAIN LORENZ, PARIS

Germain Lorenz est un amoureux des objets. À seulement 25 ans, ce curateur passionné n’hésite pas à prendre la route en explorant la région, le pays entier ou même l’Europe de l’Ouest pour trouver ses perles rares. Après un nettoyage minutieux, ces trésors prennent place dans son showroom Treaptyque situé à Levallois-Perret. Un intérieur atypique dont Germain nous ouvre les portes aujourd’hui. 

PHOTOS ET INTERVIEW PAR MYLÈNE COMTE

Paire de fauteuils par Charles Pollock pour Knoll (première édition), Fauteuil Arm Chair par Charles & Ray Eames pour Modernica

Etagère modulable par Michel Ducaroy pour Ligne Roset, Lampe artisanale des années 70 en forme de grappe de raisin

Méridienne en cuir Roche Bobois, Paire de chaises “Diamond” pour Knoll par Harry Bertoia, Fauteuil Lounge par Robert & Trix Haussmann pour Knoll, Luminaire en opaline 3 boules

Table basse Roméo Rega 70’s, Ensemble de Togo par Michel Ducaroy pour Ligne Roset

Lampe artisanale des années 70 en forme de grappe de raisin

Série de poteries par Muguette Rivillon, Vase céramique “La Tournerie”, Cendriers “Cubo” par Bruno Munari pour Danese Milano, Cendrier “Barbados” par Angelo Mangiarotti pour Danese Milano, Cendrier “Samp” par Jean-René Talopp

Ensemble de Togo par Michel Ducaroy pour Ligne Roset, Tapis Afghan

Table basse 70’s et son verre fumé, Fauteuil Concorde par Pierre Paulin pour Artifort, Lampe Art Deco

DIS-NOUS TOUT SUR TOI !

Je suis né en 1996, j’ai aujourd’hui 25 ans et je suis un enfant de la campagne puisque j’ai grandi en Essonne, dans le sud de l’Ile-de-France.  Mon parcours ? J’ai fait mon lycée en internat, puis après le BAC, j’ai décidé de m’installer à Paris pour pouvoir faire une école de commerce que j’ai terminé en 2019 avec un Master en Marketing de Luxe et du Digital.
J’ai commencé à travailler sérieusement à mes 18 ans, comme freelance, en parallèle de mes études puisque je voulais acquérir des connaissances et de l'expérience en plus de mes stages. J’ai terminé mes études en étant Chef de Projet Junior dans une agence de stratégie Marketing après être resté 3 ans. 
Début 2020, j’ai décidé de partir, juste avant le Covid et j’ai eu un long travail sur moi-même sur ce que je voulais faire de ma vie avec un diplôme en poche. Après une expérience en CDI qui a très mal tourné, j’ai décidé de tout plaquer puis de lancer TREAPTYQUE en avril 2021. 
Aujourd’hui je ne sais pas comment je peux définir mon étiquette, mais je me considère au fond de moi comme un “Marchand Créatif”.

COMMENT CHOISIS-TU TES PIÈCES DÉCO ?

Je travaille vraiment au coup de cœur et j’essaye de suivre un maximum mon instinct ! Je ne cherche pas à chiner des pièces forcément avec un designer à l’arrière, mais plutôt l’histoire qu’une personne va me raconter au moment d’une rencontre. À travers mon métier, j’ai appris à toujours garder un esprit ouvert sur le choix de la déco que je mets dans l’espace ou lorsque je bosse sur un projet pour un particulier ou un professionnel. La devise de Treaptyque c’est: “Pour l’amour de l’Objet !”

TON MANTRA ?

La règle des 3P : Passion, Patience & Persévérance. 

TES INSPIRATIONS DANS TON MÉTIER ?

En deux mots : Voyages et Rencontres.
Je bouge beaucoup pour aller chercher mes pièces, que ce soit dans la région, dans le pays ou en Europe de l’Ouest majoritairement. Étant la plupart du temps seul, je suis souvent dans mes pensées et j’observe beaucoup ce qui défile devant mes yeux. Il m’arrive très souvent, voir à chaque voyage, de m’arrêter et de faire des photos de ce qui m’entoure. Les voitures, l’architecture ou les paysages sont des sources d’inspiration pour moi. 
Les rencontres sont le deuxième pilier qu’on retrouve dans ma vie. Vu que les journées sont longues, c’est toujours agréable de passer du temps avec un particulier qui explique l’histoire de la pièce qu’il ou elle vous vend. J’achète des pépites, mais j’achète aussi des histoires et du savoir. Prendre le temps de discuter autour d’un café me permet de comprendre ce que j’achète, de créer des liens, mais aussi de me reposer, car les journées sur la route sont parfois très longues. 

TA PIÈCE DÉCO LA PLUS PRÉCIEUSE À TES YEUX ?

La première pièce que j’ai rentrée chez Treaptyque : un fauteuil première génération de couleur camel, désigné par Charles Pollock pour Knoll. Pour la petite histoire, je suis allé chercher ce fauteuil à mon retour de vacances avec ma copine. On venait de faire 3 heures de train tous les deux, il était 23 heures et j’ai eu la brillante idée de lui demander si ça la dérangeait pas qu’on aille le chercher dans le nord de Paris alors qu’elle était en talons et qu’on avait deux valises. Je crois que ce soir-là, elle m’a maudit comme jamais…

Sneakers New Balance 992 x Paperboy Paris “Fried Egg”

Ensemble de vases Scheurich disponibles sur Treaptyque, Lampe Georgia Jacob Athéna 

Chaise Herman Miller par Charles & Ray Eames, Lampe ressort par Philipps 70’s, Porte parapluie Gino Colombini, Chaise de Verner Panton pour Vitra

Série de poteries par Muguette Rivillon, Vase céramique “La Tournerie”, Cendriers “Cubo” par Bruno Munari pour Danese Milano 

Ours en bois Bearbrick par Medicom Toy

À Gauche : Sculpture Mark Whalen “Ok Okay” par Avant Arte, Tableau Claire Tabouret “La Baigneuse” par Avant Arte, Lampe Poire de Piet Parra par Case StudyoEn Bas : Set de vases en grès des années 70 (disponibles chez Treaptyque) / À Droite : Maquette de bateau par Riva

‘Pop Top’ planter pot par Javier Calleja x Case Studyo

UN COMPTE INSTAGRAM QUI T'INSPIRE PARTICULIÈREMENT ?

Il y en a 3 qui m’inspirent depuis quelques temps : @tomducarouge pour sa créativité et l'habileté qu’il a pour jongler avec ses projets de Product Designer. 
@sadtoretto pour son style et la qualité de ses carrousels sur Instagram. 
@espace.empty car quand on aime le mobilier design et les intérieurs, on doit aller voir sa curation !

LA PIÈCE DÉCO OU MODE DONT TU RÊVES ?

La table “Traccia” de Meret Oppenheim pour Cassina, car plus je la vois plus je l’aime ! 

TON DERNIER ACHAT ?

Mon dernier achat pour Treaptyque est en ensemble de 6 assises de chez Herman Miller designées par le couple Charles & Ray Eames. Le tout est dans un parfait état, de couleur crème et qui sera disponible pour la collection de l’été 2022 que je prépare.  

TON PIRE SOUVENIR ?

Charger mon camion sous une tempête avec une table “ La Metal Arredo Paderno” qui me glissait des doigts. J’ai mis 1 heure à faire ce Tétris et je me souviens que j’ai lâché une ou deux larmes de colère et de fatigue car j’étais tout seul et fatigué…

TES BONNES ADRESSES DANS TON QUARTIER ?

Je n’ai pas de bonnes adresses à Levallois, j’y passe très peu de temps finalement. En revanche, j’ai un coup de cœur pour la rue des Rosiers dans le Marais (et ses nombreux restaurants) !

TON PROCHAIN VOYAGE ?

Mon prochain voyage, hors du travail, sera la région de Tokyo ! J’ai vraiment envie de découvrir le Japon de long en large et en travers. J’aime beaucoup la culture de ce pays, les intérieurs très minimalistes des Japonais et aussi parce que mon père y a vécu. Trois bonnes raisons de préparer un voyage dans le pays du soleil levant.

TA SÉRIE DU MOMENT ?

Je ne suis pas le plus grand amoureux de la télé et parfois, j’ai vraiment du mal à me lancer dans une série ! En revanche, actuellement, je suis en plein cœur de la saison 2 des Sopranos. 

LA CHANSON QUI TE DONNE LA PÊCHE ?

Mon plus gros classique : “When the Rain Begins to Fall” par Jermain Jackson.

TON ACTUALITÉ ?

Je travaille avec mon ami Tom Ducarouge, sur le premier objet de Treaptyque, qui sort au 3537 à Paris ce week end du 6 au 8 Mai! Je prépare aussi la nouvelle collection de l’été (si tout se passe bien et que je trouve assez de pépites).

Tableau de Paul Insect (75 exemplaires), Chaise Modernica x Colette, Lampe en opaline 3 boules

Tableau Paul Insect x Avant Arte “Crystal Habits Blue”, Lampe Georgia Jacob Athéna Moyenne, Deux tables Pierre Vandel, Lampadaire dans le style de Goffredo Reggiani 

Paire de fauteuils par Charles Pollock pour Knoll (première édition)

Germain Lorenz est un amoureux des objets. À seulement 25 ans, ce curateur passionné n’hésite pas à prendre la route en explorant la région, le pays entier ou même l’Europe de l’Ouest pour trouver ses perles rares. Après un nettoyage minutieux, ces trésors prennent place dans son showroom Treaptyque, situé à Levallois-Perret. Un intérieur atypique dont Germain nous ouvre les portes aujourd’hui. 

Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires 

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter