newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français

natacha paschal

Natacha Paschal une artiste étonnante... Son sujet ? L’émancipation des femmes. Notamment à travers des Unes de magazines parodiées ou des angles mode revisités. Son "truc" à elle, la couleur et une touche de punk qui font du bien! Natacha nous ouvre aujourd’hui les portes de son appartement parisien, également lieu de création.

PHOTOS ET INTERVIEW PAR MYLÈNE COMTE

Débardeur Arket, Pantalon Tiphaine Guiran, Sabots Fabrizio Vitti, Chaussettes  More Joy

Sabots Fabrizio Vitti, Chaussettes More Joy

Print life is fantastic de David Shrigley, Bougie « This smells like my vagina » Heretic x Gwyneth Paltrow, Chaussures Bottega Veneta, Lampe Marion Mailænder

Veste d’homme Jacquemus, Débardeur Arket, Pantalon Tiphaine Guiran, Sabots Fabrizio Vitti, Chaussettes More Joy

Canapé Togo Ligne Roset

Top vintage, Jeans Levi's, Sabots Fabrizio Vitti

Chaussures Bottega Veneta

Sabots Fabrizio Vitti

Miroir Ultrafragola de Ettore Sottsass, Poltronova

Top vintage, Jeans Levi's, Sabots Fabrizio Vitti

Dis nous tout sur toi !

Je m’appelle Natacha, j’ai 29 ans, je vis à Paris et je suis artiste-peintre. Je peins depuis toujours mais cela fait à peu près 6 ans que c'est devenu mon activité principale. Depuis quelques années, j’ai appris à faire confiance à la vie et à croire en l’impossible. Ça n’a pas toujours été le cas, bien au contraire ! Je pense sincèrement que si l’on fait un pas vers nos rêves, ils font un pas vers nous en retour également Je sais, avant quand je tombais sur ce genre de phrases dans les magazines ou à la télé, je me disais « bulls*it » mais maintenant, c’est moi que le dis ! La peinture m’a beaucoup aidé dans cette appréciation plus paisible et positive du monde qui m’entoure et depuis, je suis très occupée à essayer de me créer une vie que j’aime et qui m’inspire au quotidien. J’aime me laisser guider par le plaisir et le fun qui sont des valeurs que je défends ardemment et qui ne sont malheureusement pas une priorité dans la société dans laquelle nous vivons. Mon travail parle de femmes confiantes et rebelles, qui s’aiment et n’ont rien à prouver. Leur puissance vient simplement du fait qu’elles s’autorisent à être qui elles sont et refusent les standards qu’on leurs imposent. Avec ça, elles réalisent des choses importantes. Elles sont un peu mon moi rêvé !

Parles-nous de ce lieu de création, ton atelier.

Cet espace est relativement nouveau, jusqu’à présent je travaillais au milieu de mon salon ! Je me suis finalement décidée à ouvrir l’espace entre le salon et ce qui était une chambre d’amis (ou grand fourre tout bordélique) et à installer mon atelier ici. Je ne voulais pas m’enfermer dans un espace trop clos alors l’ouverture était vraiment importante pour moi. J’ai la chance d’avoir un salon avec de grandes baies vitrées qui font entrer beaucoup de lumière et une vue sur les arbres du parc en bas de chez moi. C’est un environnement de travail très agréable. C’est plutôt petit mais j’aime tellement travailler depuis chez moi que ça ne me dérange pas, même si c’est vrai que c’est un peu compliqué en ce qui concerne les grands formats…

Tes inspirations dans tes œuvres ?

La place des femmes dans notre société et leurs représentations dans les médias (magazines, publicités, films, séries, etc.) Qui sont-elles quand elles sont libérées des normes, contraintes et conventions sociales qui les enferment et les diminuent, les empêchent d’être elles même et d’exprimer leur puissance ?  Je m’inspire aussi beaucoup de ce que je vis et ressens, de mon cheminement personnel. Depuis quelques temps mon travail a pris une tournure un peu plus spirituelle mais c’est important pour moi qu’il reste toujours un peu punk-rock-rebel. Le tout dans une ambiance plutôt mode, il faut l’avouer.

Ta dernière œuvre ?

En ce moment je travaille sur une série dont le but est d’aider les femmes à s’affirmer, à s’assumer, à arrêter de se cacher, de s’excuser et à prendre leur place dans le monde. Je réalise le portrait de femmes intéressées par ce projet, qui me confient un texte où elles se livrent de manière très vulnérable et courageuse sur des sujets qui comptent pour elles, que ce soit des traumatismes passés, des peurs à dépasser ou des ambitions pour le futur. En tout cas des sujets que l’on n’aborde pas facilement, qui sont encore très tabous, et finalement assez liés à la santé mentale car si on ne communique pas dessus on peut rapidement s’enfermer et se sentir isolé. Il s’agit de sortir de la honte qui nous éloigne des autres et de gagner en sens d’appartenance, de confiance et d’estime de soi. C’est comme un nouveau départ très« empouvoirant ».

Chemise Arket, Pantalon La Veste, Table Tulipe Saarinen, Knoll, Affiche du film d’Almodovar: Madres Paralelas

Débardeur + Chemise Arket, Pantalon La Veste

Ta réalisation la plus précieuse à tes yeux ?

Mon projet de cœur auquel je reviens toujours, la réinterprétation de pubs de luxe et de magazines, contrefaçons d’objets de marque liés aux standards de beauté féminins et à un idéal hors d’atteintes mais plein de promesses, des objets très convoités, parfois même par moi !  Un projet où toutes mes contradictions peuvent s’exprimer librement  !

Ton outil favori ?

La peinture ! Sans hésiter. J’ai besoin de me salir les mains, d’explorer la matière et les accidents qu’elle permet ! Ces accidents sont l’âme de mon travail je trouve. Bien sûr la peinture sur tablette est bluffante et très pratique aussi, je m’en sers beaucoup pour les croquis préparatifs lors de mes commandes. 

Ta couleur préférée dans tes créations ?

Le rose et le vert ! Même si j’utilise toutes les couleurs en vérité.

Ce que tu écoutes quand tu travailles ?

J’écoute beaucoup de podcasts, j’adore car j’ai l’impression d’apprendre plein de choses et de travailler en même temps ! Parfois la radio, ma playlist préférée ou même le silence, qui me plonge en méditation. 

Ton style vestimentaire à l’atelier ?

Bon quand je travaille je n’ai pas le meilleur style, je mets principalement des habits qui ne sont pas fragiles et que je peux tâcher sans problème. C’est donc souvent un vieux tshirt et un legging ! Quand je dois faire bonne figure en public, j’enfile ma salopette ou mon bleu de travail ;)

Et ton style quand tu ne peins pas ?

Je dois faire partie du peu de personnes qui s’habillent plus quand elles ne travaillent pas ! J’aime m’exprimer et m’amuser à travers mes vêtements. Je privilégie la qualité plus que la quantité donc j’ai souvent l’impression (pas tout à fait réelle) de n’avoir rien à me mettre 😂 En tout cas c’est important qu’il y ai toujours un petit détail loufoque ou original, sans être total look non plus, j’aime mélanger plusieurs styles ensemble et brouiller les pistes.

Les bonnes adresses de ton quartier ?

J’habite à Belleville et il y a enfin un petit coffee shop sympa qui vient d’ouvrir à 5min de chez moi, il s’appelle Mook. Je vis également près des Buttes Chaumont où je passe beaucoup de temps avec Snoop, mon chien.

Le compte Instagram qui t'inspire ?

J’aime beaucoup la curation d’art contemporain du compte Thesteidz et en ce moment je suis obsédée par la créatrice de mode RowenRose. 

Ton prochain projet / tes actualités ?

Hormis des collaborations avec des marques sur lesquelles je travaille actuellement sans pouvoir les citer, j’ai envie d’étendre ces prochains mois ma pratique personnelle aux champs des possibles, m’aventurer hors de ma zone de confort et continuer de développer mon univers en créant encore plus grand, plus fou, que ce soit en terme de formats, de techniques ou de medium !

Tee-shirt vintage, Jupe en velours Dries Van Noten, Baskets Gazelle Adidas x Gucci

Tee-shirt vintage, Jupe en velours Dries Van Noten, Baskets Gazelle Adidas x Gucci

Pot à gourmandises de Snoop, réalisé par Les potières sont dans la cour

 Baskets Gazelle Adidas x Gucci

Grille-pain Toast par Gae Aulenti

Robe &other stories, Pantalon Carlotta Cahis sur Vasquiat, Bottes MSGM sur Vinted

Table de chevet USM, Vase Shiva d'Ettore Sottsass, Photo de nous par Chloé Bruhat, Bougie Trudon, Appareil photo Leica vintage, Lampe Île d’Inga Sempé

Robe &other stories, Pantalon Carlotta Cahis sur Vasquiat, Bottes MSGM sur Vinted

Valise Louis Vuitton vintage

Lampe Quadrifoglio de Gae Aulenti

Eames Elephant, Vitra

Lampe Marion Mailænder

Natacha Paschal une artiste étonnante... Son sujet ? L’émancipation des femmes. Notamment à travers des Unes de magazines parodiées ou des angles mode revisités. Son "truc" à elle, la couleur et une touche de punk qui font du bien! Natacha nous ouvre aujourd’hui les portes de son appartement parisien, également lieu de création. 

Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires 

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter