newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français

Mary Clerté

Mary Clerté est une artiste toute en paradoxes. Son prénom angélique et son allure malicieuse se mêlent curieusement à son goût pour les récits de meurtres et l’utilisation d’un rouge sanguin dans ses œuvres. Douceur et violence s'y associent ainsi avec une étrange fluidité. Plus récemment, Mary Clerté a créé un abécédaire intitulé “A spell on you” où lapins, soleils, planètes et autres coquillages gravitent autour de lettres de l’alphabet hautes en couleurs. Elle nous ouvre aujourd’hui les portes de son appartement parisien, également lieu de création de son imaginaire délicieusement fantasque.

Photos et interview par Mylène Comte

Dis nous tout sur toi !

Je suis réalisatrice et artiste ! Je vis à Paris. Je viens de faire une exposition à la galerie Marie Victoire Poliakoff à Paris qui s’appelait « Les voies sauvages ». Pendant le premier confinement, j’ai dessiné un abécédaire très pop pour ma fille. Mes copines ont tout de suite commencé à me commander des lettres et c’est devenu une marque, nommée A Spell On You. Aucune de mes journées ne se ressemble et c’est cela que j’adore !

Parles-nous de ce lieu de création, ton atelier qui est aussi ton appartement.

Mon appartement est dans le 9ème. Je travaille sur la table de la salle à manger, entourée de plein d’objets qui sont précieux à mes yeux. Si cela ne tenait qu’à moi il n’y aurait pas 1cm de libre sur les murs car j’ai besoin de vivre avec pleins d’images autour de moi. Il y a donc beaucoup d'œuvres partout. Mon père est peintre et c’est un grand coloriste, ses œuvres me rendent heureuse et je les mélange avec d’autres artistes que j’aime et quelques-uns de mes dessins. J’adore les petits objets chinés, les inclusions, les coquillages..
J’aime cette façon de travailler car dès que j’ai une vision, une envie je peux très rapidement l'exécuter à n’importe quel moment. Souvent ma fille vient regarder ce que je fais, et se met à côté de moi pour dessiner.

Tes inspirations ?

Je m’inspire de ce que je ressens, le plus souvent cela part d’une émotion par exemple : la frustration et hop cela crée une image dans ma tête sans que je puisse vraiment l’expliquer.
Pour ma dernière exposition, le corps féminin était  vraiment le thème principal. 
J’ai commencé cette série peu après avoir eu mon premier enfant. Enceinte, je me suis souvent interrogée sur la sensation d’avoir un corps étranger à l’intérieur de soi, je m’imaginais régulièrement accouchant d’une brebis ou d’un lapin.
J’ai constaté aussi que notre corps ne nous appartient plus vraiment. C’est quelque chose qui m’a marqué et c’est une sensation que j’essaye d’exprimer dans les dessins.
Pour l’abécédaire j’avais envie de créer quelque chose de très coloré, de décomplexé, qui me plaise à moi autant qu’à ma fille. J’adore l’astrologie par exemple donc je m’en suis beaucoup inspirée pour dessiner les lettres.

Ton outil favori ?

L'aquarelle et les encres. Ce sont des matières fluides qui laissent passer la lumière. Selon la manière dont on les travaille, le rendu peut être ultra coloré ou très doux.

Ta dernière oeuvre ?

Je viens de dessiner un nouvel abécédaire pour le Bon Marché ou je vais avoir un corner pendant deux mois, je suis très excitée. Le thème est le porte bonheur !

Ta réalisation la plus précieuse à tes yeux ?

Je suis très fière de ma dernière exposition personnelle.

L'artiste qui t'inspire ?

Je suis inspirée par beaucoup de choses très différentes les unes des autres mais qui se rejoignent dans ma tête. Les films d’Hitchcock que je regarde sans cesse. Certains designer comme Alexander Mc Queen ou Marc Jacobs ont des visions qui me fascinent. La dernière exposition de Kiki Smith à la Monnaie de Paris était incroyable. Et plus récemment j’ai adoré le film “Pieces of a woman” de Kornel Mundruczo.

Ta couleur préférée dans tes créations ?

Je pense que c’est le rouge. Cette couleur était très présente dans mes derniers dessins. J’aime la combinaison de couleurs rouge, rose, bleu par-dessus tout !

Ce que tu écoutes quand tu travailles ?

Cela peut paraître étrange mais ce qui m’aide vraiment à me concentrer  quand je travaille c’est les podcasts sur les crimes et faits divers. J’en écoute pendant plusieurs heures de suite.  Cela me fascine d’essayer de comprendre la psychologie des personnes qui commettent un crime. 

Ton prochain projet ?

Je suis en train de travailler sur un clip vraiment cool. J’espère aussi pouvoir bientôt tourner mon premier court métrage. Et enfin mon corner “A Spell On You” au Bon Marché va ouvrir le 13 février ! J’ai créé pour cette occasion des t-shirts et des carrés de soie.

Ton style vestimentaire à l’atelier ?

Comme je travaille chez moi et sur des formats plutôt petits je n’ai pas de style en particulier. 

Et ton style quand tu ne peins pas ?

J’adore les couleurs. L’hiver surtout je porte beaucoup de pulls aux couleurs vives.  J’aime aussi beaucoup les imprimés notamment ceux de la Prestic Ouiston. J’ai une collection de t shirt vintage achetés à LA.

Les bonnes adresses de ton quartier ?

À 15mn de chez moi, le restaurant Echo fait la meilleure cuisine californienne de Paris, c’est le seul endroit où j'arrive à retrouver l’ambiance de Los Angeles.La boutique vintage et seconde  main Open Dressing rue de Turenne a une sélection toujours raffinée que j’adore.

La pièce déco / mode dont tu rêves ?

Un dessin de David Hockney (j’ai le droit de rêver), et une collection complète de céramiques Wedgwood. 

Ton pire souvenir "modesque" ?

Je suis assez indulgente sur les fautes de goût, et je suis sûre que j’en fais encore souvent. Mais j’admire beaucoup les gens qui osent, comme les anglo-saxons. Je trouve le mauvais goût plus fun que le bon goût !

Tes coups de coeur sur le shop Inside Closet ?

La liste est longue!!  Une capuche leopard Toasties, des chaussettes Bonne Maison, et évidemment des carnets Les Editions du Paon!

Le compte Instagram qui t'inspire ?

Le compte de ma galeriste Marie Victoire Poliakoff, elle a un goût excentrique qui me plait.  J’adore aussi le Luke Millington Drake qui imite à merveille Keira Knightley.

Mary Clerté est une artiste toute en paradoxes. Son prénom angélique et son allure malicieuse se mêlent curieusement à son goût pour les récits de meurtres et l’utilisation d’un rouge sanguin dans ses œuvres. Douceur et violence s'y associent ainsi avec une étrange fluidité. Plus récemment, Mary Clerté a créé un abécédaire intitulé “A spell on you” où lapins, soleils, planètes et autres coquillages gravitent autour de lettres de l’alphabet hautes en couleurs. Elle nous ouvre aujourd’hui les portes de son appartement parisien, également lieu de création de son imaginaire délicieusement fantasque.

Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires & Paypal

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter