newsletter
Site d'inspiration et de créateurs français

Aucun article

Valider le panier



flea

une nouvelle adresse vient de naître au coeur des puces de saint ouen, découvrez le concept original de flea, imaginé par léa dominguez





 




Raconte nous qui tu es et quel a été ton parcours jusque là...

Je suis une photographe nomade, depuis 10 ans je voyage partout pour capturer des images, dans le but d’écrire une histoire photographique qui s’appelle Beautiful Loneliness.
J’ai fait une école d’arts appliqués, puis une école de photo et hop direction New-York dans le grand bain pour un stage d’un an.
Depuis j’ai la bougeotte, j’ai fait pas mal de choses dans la photo : mode, musique, déco, collab', expos et de belles rencontres.

Pourquoi Flea ?

Flea signifie "puce" en anglais. C’était très important pour moi de respecter l’environnement dans lequel nous nous installons, car les Puces de Saint Ouen sont un monument historique, elles étaient là bien avant nous et seront là bien après.
En plus, beaucoup des choses que nous vendons sont chinées, alors c’est un peu comme un petit "Flea-market" ...
J’ai choisi d’utiliser le mot en anglais car le concept je ne l’ai pas inventé, je l’ai découvert à Brooklyn lors de mes balades photographiques.
Et puis je dois avouer que dans Flea il y a Lea ;)

Comment est née l’idée de créer Flea?

L’idée de Flea est venue d’une envie personnelle. J’ai beaucoup voyagé aux Etats Unis et j’ai toujours eu un faible pour ces endroits "cosy" qui sentent bon le café.
Ces endroits dans lesquels on a l’impression d’être inspiré, dans lesquels on se sent bien, on reste un moment observer les gens qui passent dans la rue…
un endroit joyeux et doux, qui donne envie de se poser avec son ordi pour bosser ou retrouver des amis !

Dans mon quartier il n’en existait pas, alors j’ai décidé de ne pas attendre que quelqu’un d’autre le fasse à ma place et je me suis lancée!
Flea est aussi un lieu d’expression pour Tom ( mon mari ) et moi. Je suis photographe, lui styliste décorateur, nous avons plein de choses à montrer, à créer, à inventer, à upcycler.. et surtout nous adorons recevoir et faire de belles rencontres. Flea est un terrain d’expression énorme et cela nous permet de continuer à voyager pour chiner des trésors et s’inspirer pour faire évoluer le projet.

Explique-nous le concept de Flea..

Flea c’est un lieu de vie, il n’a pas de définition réelle, car il est voué à évoluer constamment, au gré des saisons, des envies de nos clients et de notre inspiration.
En effet cet endroit c’est à la fois un café, une boutique, une galerie, un atelier mais demain ce sera peut être autre chose …
Flea chacun l’interprète comme il veut, il y a ceux qui viennent pour boire un café et manger une douceur, ceux qui viennent acheter un objet, ceux qui viennent bosser ou lire, ceux qui viennent nous dire bonjour, ceux qui bientôt exposeront leurs oeuvres…

 


 


 
 




 




 

 

Pourquoi Saint Ouen?

J’habite Saint Ouen, côté puces antiquaires, depuis presque deux ans et je suis super heureuse ici. Ce quartier est magique je trouve, l’effervescence qui s’installe tous les week-end est géniale et tout ces projets d’artistes qui émergent autour de nous me conforte dans l’idée que Flea est au bon endroit au bon moment.
Saint Ouen c’est en quelque sorte le Brooklyn de Paris: avant les gens n’osaient pas dire qu’ils habitaient ici, tout le monde avait un apriori sur cette banlieue … et aujourd’hui on y trouve des galeries, des ateliers, des lofts en tout genre…
Il ne manquait plus qu’un petit coffee shop et hop nous voilà !

Une anecdote rigolote pendant cette période d'avant ouverture?

Le regard curieux des gens qui passaient devant la vitrine!
Apparement la rue Voltaire a été abandonnée par les commerçants depuis des années, du coup les gens du quartier on eu beaucoup d’étonnement à nous voir tous les jours et se demandaient vraiment ce qu’il se tramait …
Il y avait les curieux qui entraient pour poser la question, les timides qui n’osait pas et du coup nous sortions leur expliquer… ca a été un super moyen pour nous de rencontrer les voisins et de sympathiser.

As-tu rencontré des obstacles dans la création de Flea?

J’ai rencontré peu d’obstacles car j’ai la chance d'être mariée avec Tom, avec qui tout est possible.
Il a créé cet endroit de toutes pièces, hormis quelques détails de plomberie et éléctricité, c’est lui qui a « fabriqué » ce lieu, à l’image de ce que nous aimons et de notre goût pour les choses simples, belles et généreuses.
Il est avec moi dans cette aventure depuis le début et même si je me suis engagée à la base toute seule, Tom s’est investi de plus en plus chaque jour.. à présent c’est notre projet et notre endroit.
Recevoir chez Flea c’est un peu comme recevoir chez nous!

 



 


 




 


Un conseil à donner à ceux ou celles qui voudraient se lancer?

Je n’ai pas encore assez de recul pour prétendre à donner des conseils, mais je suis sûre que la recette repose essentiellement sur de l’engagement, de la constance, aimer ce que l’on fait et le faire ressentir à ceux qui veulent partager un peu de cette aventure avec nous.

Entre ta vie de photographe et de maman, comment penses-tu t’organiser
pour gérer Flea en parallèle de tout ça?

Avec Tom, on s’amuse à dire que nous avons eu deux enfants en 2016, d’abord Java notre petite fille et puis à présent Flea
Flea c’est aussi un projet que nous avons mené pour créer un lieu ici près de chez nous. Pour se recentrer sur notre vie à Paris, tout en étant stimulés par un projet qui est aussi une aventure digne des plus beaux voyages.
On va s’organiser au fur et à mesure avec Tom pour bosser la semaine sur nos shooting, tournages et autres projets, puis le week-end nous serons en tandème entre Flea et la maison avec Java.. jusqu’a ce qu’elle grandisse et qu’elle soit derrière la caisse sur un tabouret fabriqué par son papa biensur ;)
Nous allons aussi continuer à voyager tous les trois pour stimuler notre imagniation afin de réinventer Flea le plus souvent possible.

Ton objet préféré dans la boutique?

Le problème c’est que j’aime tout!
C’était un peu le principe à la base, que la sélection d’objets soit faite par moi et selon mes goûts.
Comme je chine des choses souvent uniques, je dois avouer que je suis parfois décue de les vendre.. car je les aurais bien vues chez moi ;)

Tes projets à venir?

Nous parlons déja avec Tom de dévolopper le concept de Flea dans quelques années.
Aujourd’hui il existe Flea Coffee & Curiosity, mais pourquoi pas Flea Restaurant et même Flea Hotel … d’ici là on va voyager, continuer à faire ce qu’on aime et le faire bien c’est déja un bon projet!

 
 


 

Livraison gratuite

à partir de 100€ d'achat

Paiement sécurisé

Cartes Bancaires & Paypal

Service client réactif

Contactez-nous

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter